Saâd Chami : « Nous adapter en restant réactifs et enthousiastes ! »

En cette période de confinement, les membres du CSLBF sont privés de tennis, comme dans tous les autres clubs. Saâd Chami, notre Directeur tennis, fait le point sur la situation actuelle et les perspectives de reprise.

 

Avez-vous déjà été confronté à une telle situation où il est impossible de jouer au tennis pour tout le monde pendant une période aussi longue ?

 

S.C: C’est une situation totalement inédite. J’ai déjà vécu quelques périodes difficiles qui avaient neutralisé temporairement la pratique du tennis, telles que la tempête de 1999 qui avait détruit beaucoup d’installations sportives ou les dernières crues de la Seine qui nous avaient contraints de fermer l’accès au CSLBF. Naturellement, cela n’est rien par rapport au Covid-19, la rapidité avec laquelle s’est installé ce virus est quelque chose d’extrêmement surprenant et dramatique. Je n’aurais jamais imaginé une période comme cela ! Je crois qu’il nous en restera quelque chose et j’espère que nous en tirerons tous les bonnes leçons.

 

L’organisation et la vie du club sont complètement chamboulés. Comment gérez-vous la situation actuelle ?

 

S.C : Il est certain que cette période de crise bouleverse nos vies et notre quotidien, ce qui nous oblige à nous adapter en fonction de l’évolution de la pandémie et repenser le calendrier de la saison sportive.

Pour le moment et jusqu’à nouvel ordre, le comité exécutif de la F.F.T a décidé la suspension de l’ensemble des compétitions, des entrainements, des activités de l’Ecole de Tennis et des différentes animations. Ils reprendront dès que les conditions sanitaires le permettront. Vous comprendrez donc qu’aujourd’hui, il est un peu tôt pour communiquer sur la nouvelle organisation (reports, annulations, nouvelles prestations …).

Même si les problèmes tennistiques sont secondaires par rapport à la santé, nous pouvons rassurer nos adhérents : notre objectif sera toujours de leur apporter le niveau de service qu’ils sont en droit d’attendre.

D’ailleurs, l’équipe du CSLBF continue – en respectant bien sûr les règles d’hygiène et de sécurité – à assurer l’entretien et la maintenance des installations pour garantir une reprise d’activité dans des conditions optimales. Elle effectue également quelques travaux d’embellissement.

 

Que conseillez-vous aux joueurs de tennis du CSLBF pendant la période de confinement ? Sur le plan technique, comme sur le plan physique…

 

S.C : En cette période de confinement, l’activité physique individuelle reste autorisée sous certaines conditions mais malheureusement notre sport, le tennis, n’est pas considéré comme une pratique individuelle au sens du dernier décret de loi. Nous ne pouvons donc pas sortir pour jouer au tennis.

J’ai reçu récemment quelques vidéos « drôles » de certains joueurs très inventifs qui continuent à « taper la balle » chez eux en respectant les consignes de confinement mais il est clair que ce n’est pas simple de progresser techniquement dans son salon ou jardin ! En revanche, ce qui est certain, c’est qu’il faut continuer à bouger et faire de l’exercice tous les jours pour se maintenir en forme ou progresser physiquement.

Les bienfaits de l’activité physique sont maintenant confirmés et prouvés par toutes les études scientifiques modernes. Pratiquer une activité physique régulière renforce notre organisme (le protège et l’entretient), booste nos défenses immunitaires et réduit donc le risque de nombreuses maladies. L’activité physique améliore également notre moral et notre bien-être psychique.

Le message de l’ensemble de ces études est clair :

Bouger de façon régulière – tout en gérant le niveau d’intensité de l’activité avec les précautions requises – doit faire partie des habitudes de chacun. Pas besoin d’activité intense, les bienfaits de l’exercice se font sentir quand celui-ci devient une routine.

A noter également que l’exercice stimulerait le cerveau – et surtout l’aptitude à mener à bien des tâches qui exigent de l’attention, de l’organisation, de la planification – et réduirait les symptômes de l’anxiété que certaines personnes pourraient développer en cette période difficile de confinement.

Les vidéos « d’activités physiques à domicile » fleurissent sur les réseaux sociaux mais voici Entraînement à la maison de seulement 12 minutes que je partage avec tous. Il est possible de le répéter 3 à 4 fois (multiplier les séries) selon la forme physique de chacun.

Aussi, pour ceux parmi nous que les conditions de confinement pèsent, je leur propose cet outil simple qui les aidera à gérer leur état émotionnel et ainsi contribuer à leur bien-être psycho-corporel.

En effet, cet exercice de cohérence cardiaque, facile à exécuter et qui ne dure que cinq minutes, aide à diminuer le stress. Une étude scientifique a même démontré que cet exercice de respiration permettait d’améliorer l’attention, l’apprentissage et la mémorisation à tout âge !

 

Que prévoyez-vous pour la reprise en termes d’événements (tournois, animations…)

 

S.C : Comme je l’ai dit auparavant, il est un peu tôt pour annoncer les prochaines manifestations. Néanmoins, côté compétition, nous espérons tout de même maintenir notre Tournoi Open (mi-juin) et certains tournois multi-chances pour les jeunes cet été. Pour les matchs par équipes organisés par les instances fédérales, nous attendons la décision de la F.F.T. Concernant le pôle animation, nous envisageons un grand rendez-vous sportif avec nos adhérents (animation sportive et concours) et nos partenaires « WILSON » & Open Club Tennis. Nous espérons aussi maintenir toutes les animations habituelles, telles que la fête de l’école de tennis, les journées sportives, la fête du tennis …

Pour le pôle des activités encadrées, nous sommes en train de réfléchir aux modalités de sessions de rattrapages ou de stages. Il est certain que nous allons devoir nous adapter tout en étant réactifs et enthousiastes.

 

Le mot de la fin…

 

S.C : Je n’avais pas perçu l’importance de cette crise qui nous place dans une posture difficile et dans un climat éprouvant mais je pense qu’il est essentiel de rester confiants et solidaires.En cette période de confinement, Il est important de continuer à bouger, découvrir, s’inventer et à développer des pensées positives.Il faut aussi continuer à avoir une vision civique et citoyenne en respectant les consignes de sécurité pour nous-mêmes et pour les autres.

Enfin, je profite de cet échange pour adresser des mots d’encouragements et de soutien à toutes les personnes appelées à affronter cette terrible épreuve.

En espérant que cette situation prenne fin le plus vite possible !

#Restez chez vous#Prenez soin de vous#

 

This error message is only visible to WordPress admins

Error: No connected account.

Please go to the Instagram Feed settings page to connect an account.

logo_cslbf_white2

Newsletter

Facebook

Tous droits réservés 2019 | CSLBF ©