Eric Ceyral, licencié au CSLBF, remporte le tournoi du club , catégorie "50"

Éric Ceyral, licencié au CSLBF, a remporté le tournoi du club dans la catégorie « 50 ». Il revient sur la joie de s’être imposé dans son club de cœur, où il aime se rendre avec famille et amis.

 

Vous venez de remporter la catégorie « 50 » du tournoi du CSLBF. Ce doit être une grande satisfaction pour vous de gagner à domicile…

 

Oui, effectivement. J’ai toujours fait de la compétition et bien sûr j’essaye de participer au tournoi de mon club chaque fois que je le peux. Je suis donc très content d’avoir remporté ma catégorie à domicile. Mon seul regret est de ne pas avoir pu prendre part aux autres catégories faute de temps.

 

Est-ce un avantage de jouer un tournoi dans son propre club ?

 

Oui, j’avoue que je connais les courts par cœur et ça m’a donné un petit avantage sur la concurrence (rires). Il faut reconnaitre que les courts du CSLBF sont très bien entretenus et que c’est un vrai plaisir de pouvoir y évoluer tout au long de l’année. Nombre d’autres clubs ne possèdent pas de terres battues de cette qualité.

 

Quel conseil pourriez-vous donner aux adhérents du CSLBF qui hésitent à participer au tournoi de notre club ?

 

Je leur dirais de se lancer. Le juge arbitre est très arrangeant pour satisfaire les disponibilités de tous les joueurs. Au CSLBF, il existe un véritable esprit club qui a tendance à se perdre ailleurs. Participer au tournoi donne l’occasion d’en profiter un maximum, en partageant une boisson à l’issue des matches et en profitant du restaurant. L’ambiance est très bonne, on est en famille et entre amis. Il n’y a tout simplement pas meilleures conditions pour jouer en compétition.

 

Pouvez-vous nous dire un petit mot sur le challenge UMT dans lequel s’inscrit le tournoi du CSLBF ?

 

Je trouve ce challenge UMT très excitant. Il s’inspire du Masters de l’ATP. En remportant deux tournois, on peut participer aux finales et bien entendu je suis motivé pour y parvenir !