CSLBF tennis centre sportif de la Banque de France

Reprise du tennis au CSLBF, mode d’emploi

Après une longue interruption liée au confinement, les adhérents du CSLBF vont pouvoir reprendre le tennis sur les courts extérieurs, moyennant le respect d’un protocole. Nous vous proposons une photographie des conditions de jeu, à compter de ce lundi 11 mai.

 

Le CSLBF rouvrira-t-il ses portes à tout le monde le lundi 11 mai ?

 

Le CSLBF ne rouvrira pas ses portes au grand public ce lundi 11 mai. Seuls les membres (formules club tennis) du club, adhérents à l’année, auront la possibilité de jouer au tennis en extérieur dans le strict respect des conditions édictées par le club et la FFT.

 

Tous les courts de tennis seront-ils accessibles ?

 

Non. Les courts couverts resteront fermés jusqu’à nouvel ordre. Seuls les 8 courts extérieurs (5 terres battues et 3 tous temps) seront accessibles. Les courts devront être réservés en ligne par les adhérents via Ten’up une fois qu’ils nous auront retourné signé le formulaire « de reprise d’activité » de la FFT (dispo ici). La pratique de jeu en double est interdite.

 

Les réservations sont possibles entre 9h et 20h.

 

Sur place, les courts seront en accès libre afin d’éviter tout contact avec l’armoire Traka. Aussi, dans un soucis de sécurité, il n’y aura pas de bancs sur les courts.

La Fédération et le CSLBF :

  • Demandent à tous les joueurs de quitter le court 5 minutes avant la fin de la réservation,

 

  • Demandent à chaque joueur de se munir de leur propre jeu de balles marquées, ainsi que de nettoyer la lance d’arrosage, (des terres-battues) avec leur propre gel hydro alcoolique après usage et en fin de partie.

 

Les cours vont-ils reprendre ?

 

Les cours collectifs – Ecole de tennis et entraînements des équipes- ne sont pas autorisés pour le moment. Nous vous tiendrons informés des modalités de reprise et/ou de rattrapage. Quant aux cours individuels, ils peuvent à nouveau être programmés par l’enseignant diplômé d’état.

 

Et les championnats par équipe ?

 

Toutes les compétitions fédérales par équipe de la saison 2019/2020 sont annulées.

 

Les vestiaires seront-ils ouverts ? 

 

Les vestiaires et l’accueil (club-house/ jardin d’hiver) resteront fermés.

Seuls un WC et un point d’eau seront accessibles, ils sont situés dans les vestiaires compétitions, à côté de la piscine. Les joueurs sont donc invités à rejoindre le club, ainsi qu’à le quitter, en tenue de sport. L’accueil physique n’est pas assuré, les adhérents auront la possibilité, en cas de besoin, de contacter les gérants du club grâce à une permanence téléphonique, entre 9h et 18h.

 

Le port du masque sera-t-il obligatoire dans l’enceinte du CSLBF ?

 

Le port du masque sera à discrétion des membres. Cependant, il est demandé à ces derniers de se munir de gel hydro alcoolique (notamment pour nettoyer la lance d’arrosage). Le CSLBF encourage bien entendu tous ses adhérents à respecter strictement les gestes barrières (en ligne ici).

 

Le restaurant du club-house et la piscine seront-ils ouverts ?

 

Le restaurant, comme tous les bars et restaurants du pays, ne connaît pas encore la date à laquelle il pourra rouvrir. La piscine sera ouverte, si les conditions sanitaires le permettent, début juin, comme à l’accoutumée.

 

Que faire en cas de problème pour accéder à l’enceinte du club ?

 

En cas de problème d’accès, un membre peut contacter les gérants par l’hygiaphone. Il devra laisser son badge dans la boîte aux lettres du CSLBF. Ce badge sera remis à jour en respectant les mesures barrières. Les gérants conviendront d’un créneau avec l’adhérent pour le lui remettre au plus vite.

 

Vente de balles

 

Le CSLBF met en œuvre une vente de balles, à régler sur Ten’up. Les balles vous seront remises par les gérants avec une confirmation de l’horaire de dépôt sur le court réservé.

 

Sportivement,

 

ff20-103_com_affiche_deconfinement_clubs_pratiquants

Information reprise Tennis

Chers adhérents,

La Fédération Française de Tennis vient de nous communiquer le protocole sanitaire de reprise. Vous pouvez retrouver tous les détails de celui-ci dans le lien suivant:

https://www.fft.fr/actualites/informations-sur-la-reprise-du-tennis

Nous vous invitons à lire avec attention les différentes indications liées à cette première phase de dé-confinement et vous familiariser avec ce nouveau mode de pratique du tennis. Aussi, vous pouvez d’ores et déjà nous retourner l’attestation de reprise à télécharger à partir du lien ici.

Le Comité de direction du Cslbf se réunit dans la semaine pour valider les conditions de réouverture du CSLBF.

A noter que pour le moment la reprise des cours collectifs (entrainements et ecole de tennis) n’est pas à l’ordre du jour. Seule la reprise du tennis loisir en simple et sur court extérieur est envisagée.

Des informations complémentaires sur cette reprise d’activité et spécifiques à votre club vous seront communiquées d’ici la fin de semaine.
En attendant, prenez soin de vous et nous espérons vous revoir très vite.

Bien sportivement,
L’équipe du Cslbf

court terre battue

Les terres battues du CSLBF sont prêtes !

Dans l’attente des directives de la Fédération Française de Tennis sur une éventuelle possibilité de reprendre le tennis en extérieur, le CSLBF est fin prêt à accueillir ses adhérents, avec notamment ses 5 courts en terre battue (extérieurs).

 

Dans son discours de mardi devant l’Assemblée Nationale annonçant le plan de déconfinement, à compter du 11 mai prochain, le Premier Ministre a confirmé l’impossibilité de reprendre les sports collectifs ainsi que le sport en salle. Concernant certains sports individuels et en plein air tels que le tennis, l’incertitude est toujours de mise. Le CSLBF attend que la Fédération Française de Tennis s’exprime dans les prochains jours.

 

De son côté, le CSLBF travaille d’arrache-pied pour accueillir ses adhérents tennis désirant jouer en extérieur, dès le 11 mai, ou aussitôt que l’autorisation lui en sera donnée. Les 5 courts en terre battue ont ainsi été entièrement refaits comme chaque année à la même époque par notre prestataire externe. En attendant la reprise des cours, des parties amicales et des challenges internes, les courts sont « bichonnés » au quotidien par l’équipe du CSLBF. Dans le même temps, les travaux d’entretien et d’embellissement du parc (peinture, entretien des terrains en herbe, préparation de la piscine) se poursuivent dans le strict respect des consignes sanitaires liées au Covid-19.

 

Rappelons que le Centre Sports et Loisirs de La Banque de France possède 7 courts en terre battue (dont 2 courts couverts), la reine des surfaces ! Il est ouvert à tous les joueurs de tennis désirant s’affilier dans un club à l’ambiance chaleureuse et évoluer dans un environnement exceptionnel. Dès la fin du confinement, n’hésitez pas à nous rejoindre nombreux, nous vous attendons !

 

Sportivement,

14882302_583500061836226_6482483291026392097_o

Des bons solidaires pour Open Club, partenaire tennis du CSLBF

Les temps sont très difficiles pour la grande majorité des commerçants, fermés depuis près de deux mois en raison du Covid-19. Afin de leur permettre de passer le cap et en attendant leur réouverture, des plateformes solidaires, encouragées par le gouvernement, ont été ouvertes. Le sponsor tennis du CSLBF, Open Club, est quant à lui présent sur la plateforme sauvetoncommerce.fr.

Pour aider Open Club et ses trois boutiques de Chatou (78), Nanterre (92) et Asnières-sur-Seine (92), il vous suffit de souscrire à des bon solidaires de 15, 50 ou 100 euros, que vous pourrez transformer en achats dès leur réouverture. Si vous avez besoin de matériel et que vous souhaitez vous solidariser avec notre partenaire, n’hésitez donc pas à commander !

Rappelons à nos amis tennismen, que les membres du CSLBF bénéficient de nombreux avantages auprès d’Open Club, spécialiste de Wilson mais aussi diffuseur multimarque. A commencer par des tarifs préférentiels et des promotions tout au long de l’année. Notre sponsor est également très présent dans la vie du club avec des services de cordage rapide, des tests de matériel, des dotations de balles pour les cours et les tournois, et la fourniture de lots pour les compétitions.

Depuis le début de notre partenariat, il y a deux ans, nos joueurs de tennis ont pu profiter d’une véritable expertise tennistique au sein des boutiques d’Open Club. Comme celles du CSLBF, nous espérons voir leurs portes rouvertes au plus vite afin que le jeu reprenne ses droits.

Sportivement,

Bougivall_nostalgie

CSLBF : 70 ans de sport aux portes de Paris !

L’actuelle période de confinement liée au Covid-19, prolongée jusqu’au 11 mai, tronque les activités et le calendrier du CSLBF. Elle nous donne toutefois la possibilité de petits flashbacks parfois savoureux sur l’histoire du club.

Cela fait précisément 70 ans que l’Association Sportive de la Banque de France a élu domicile sur l’Ile de la Loge ! Il serait bien difficile pour un membre actuel du CSLBF de reconnaître son club en 1950, même si les promoteurs du projet faisaient état d’un stade « comportant de nombreuses installations sportives parfaitement équipées ». Le plus surprenant pour notre membre serait sans doute de voir la piscine d’alors. A l’époque, celle-ci est une ancienne cale sèche aux fausses allures de lac…

Autre anecdote, pour rejoindre les 5 cours de tennis (aujourd’hui 9), la piste d’athlétisme, les sautoirs et autres espaces de jeux pour enfants, les visiteurs d’alors se rendaient sur l’Ile de la Loge en bac. Véritable périple et dépaysement garanti au fil de la Seine… Progressivement, le bus a remplacé la péniche. Il fallait 30 minutes de transport pour rejoindre le club depuis le Pont de Neuilly. Aujourd’hui, les transports en commun et les routes se sont bien améliorés mais le site a conservé son incomparable côté bucolique.

Au fil des décennies, le club a par la suite beaucoup évolué. De nouvelles installations sportives ont été rénovées, tandis que d’autres ont vu le jour. Le club house, son restaurant et sa belle terrasse, font le bonheur des visiteurs et des gourmets, alors que le Centre Sports et Loisirs de la Banque de France, né entretemps, héberge les sections foot et rugby de la banque. L’ouverture du club sur l’extérieur il y a quelques années, notamment au travers des accords passés avec les communes de Bougival, Port- Marly et Louveciennes, a pérennisé celui-ci.

Chaque année, vous êtes nombreux à profiter des installations sportives du CSLBF et de son cadre tout à fait unique. Si vous ne le connaissez pas encore, pourquoi ne pas profiter de la fin du confinement pour venir prendre l’air et vous détendre parmi nous ?

Sportivement,

IMG_6448

Mélanie Beaucher : « Notre bonne humeur est contagieuse ! »

Animatrice sportive au sein de l’association Fun & Fit de Versailles / Bougival, Mélanie Beaucher rappelle tous les bienfaits de la gymnastique suédoise en cette période de confinement. Son message renforce la motivation des membres du CSLBF et pourrait bien faire des émules…

 

Quelle est la particularité de la gymnastique suédoise et de quelle manière peut-elle aider les confinés ?

 

Il s’agit d’un sport santé qui est reconnu d’utilité publique en Suède. Il a été créé à partir d’un cahier des charges très précis par des médecins, des kinés et des ostéopathes. Ce sport, arrivé en France il y a plus de 20 ans, s’adresse à tous, quel que soit son niveau sportif. Les séances durent toujours une heure et se déroulent selon un même rituel : un échauffement, des exercices de cardio et de renforcement musculaire, puis des étirements. Tout est calibré de façon à ce que les participants à une séance ne soient jamais « épuisés » lorsqu’elle s’achève. Les pauses de récupération, régulières, permettent au corps de se recharger en énergie.

 

La gymnastique suédoise se caractérise par une « philosophie » qui lui est propre. Pouvez-vous l’expliquer à ceux qui la découvriraient ?

 

La gym suédoise permet de créer du lien social. Dans ce sport, il n’y a pas de concurrence. Ce qui nous caractérise, c’est la convivialité et la bienveillance. L’idée maitresse est de se réapproprier nos corps tout en captant la joie du moment ; notre bonne humeur est contagieuse. Notre philosophie est aussi d’être financièrement accessible à tous, « quelle que soit sa CSP ». Notre sport doit permettre au plus grand nombre de faire du bien à son corps comme à son mental. Il nait ainsi une force collective qui nous permet par exemple de participer à d’autres événements sportifs, tels que des courses à pied. Cette année, nous aimerions participer aux foulées royales de Saint-Germain-en-Laye.

 

 

Comment gardez-vous le lien avec vos adhérents en attendant de reprendre les séances au CSLBF ?

 

Nous venons tout juste de démarrer nos séances en visio via l’application zoom. Ça s’est super bien passé puisque pas moins de 40 personnes étaient connectées ! Une grande et belle surprise. Cette première séance a dégagé beaucoup de bonnes ondes et d’énergie. Malgré cette situation inédite, les gens adhèrent, ils veulent créer du lien. Nous nous rendons compte que le confinement renforce le côté vital du sport. Cette force humaine, nous la retrouverons en salle, c’est sûr et certain !

 

 

Quel message souhaiteriez-vous faire passer auprès des adhérents du CSLBF avant la reprise des séances collectives ?

 

Je leur conseillerais de tout faire pour garder la forme en essayant d’adapter le plus possible nos mouvements et nos postures à leur environnement. Le mieux est de se définir chaque jour une plage horaire. Certains exercices, mêmes simples, s’ils sont réguliers, sont très relaxants et synonymes de la relâche mentale, dont nous avons tous besoin. Pour conclure, je souhaite à chacun de cultiver sa vitalité et ses énergies positives !

IMG_0589

Saâd Chami : « Nous adapter en restant réactifs et enthousiastes ! »

En cette période de confinement, les membres du CSLBF sont privés de tennis, comme dans tous les autres clubs. Saâd Chami, notre Directeur tennis, fait le point sur la situation actuelle et les perspectives de reprise.

 

Avez-vous déjà été confronté à une telle situation où il est impossible de jouer au tennis pour tout le monde pendant une période aussi longue ?

 

S.C: C’est une situation totalement inédite. J’ai déjà vécu quelques périodes difficiles qui avaient neutralisé temporairement la pratique du tennis, telles que la tempête de 1999 qui avait détruit beaucoup d’installations sportives ou les dernières crues de la Seine qui nous avaient contraints de fermer l’accès au CSLBF. Naturellement, cela n’est rien par rapport au Covid-19, la rapidité avec laquelle s’est installé ce virus est quelque chose d’extrêmement surprenant et dramatique. Je n’aurais jamais imaginé une période comme cela ! Je crois qu’il nous en restera quelque chose et j’espère que nous en tirerons tous les bonnes leçons.

 

L’organisation et la vie du club sont complètement chamboulés. Comment gérez-vous la situation actuelle ?

 

S.C : Il est certain que cette période de crise bouleverse nos vies et notre quotidien, ce qui nous oblige à nous adapter en fonction de l’évolution de la pandémie et repenser le calendrier de la saison sportive.

Pour le moment et jusqu’à nouvel ordre, le comité exécutif de la F.F.T a décidé la suspension de l’ensemble des compétitions, des entrainements, des activités de l’Ecole de Tennis et des différentes animations. Ils reprendront dès que les conditions sanitaires le permettront. Vous comprendrez donc qu’aujourd’hui, il est un peu tôt pour communiquer sur la nouvelle organisation (reports, annulations, nouvelles prestations …).

Même si les problèmes tennistiques sont secondaires par rapport à la santé, nous pouvons rassurer nos adhérents : notre objectif sera toujours de leur apporter le niveau de service qu’ils sont en droit d’attendre.

D’ailleurs, l’équipe du CSLBF continue – en respectant bien sûr les règles d’hygiène et de sécurité – à assurer l’entretien et la maintenance des installations pour garantir une reprise d’activité dans des conditions optimales. Elle effectue également quelques travaux d’embellissement.

 

Que conseillez-vous aux joueurs de tennis du CSLBF pendant la période de confinement ? Sur le plan technique, comme sur le plan physique…

 

S.C : En cette période de confinement, l’activité physique individuelle reste autorisée sous certaines conditions mais malheureusement notre sport, le tennis, n’est pas considéré comme une pratique individuelle au sens du dernier décret de loi. Nous ne pouvons donc pas sortir pour jouer au tennis.

J’ai reçu récemment quelques vidéos « drôles » de certains joueurs très inventifs qui continuent à « taper la balle » chez eux en respectant les consignes de confinement mais il est clair que ce n’est pas simple de progresser techniquement dans son salon ou jardin ! En revanche, ce qui est certain, c’est qu’il faut continuer à bouger et faire de l’exercice tous les jours pour se maintenir en forme ou progresser physiquement.

Les bienfaits de l’activité physique sont maintenant confirmés et prouvés par toutes les études scientifiques modernes. Pratiquer une activité physique régulière renforce notre organisme (le protège et l’entretient), booste nos défenses immunitaires et réduit donc le risque de nombreuses maladies. L’activité physique améliore également notre moral et notre bien-être psychique.

Le message de l’ensemble de ces études est clair :

Bouger de façon régulière – tout en gérant le niveau d’intensité de l’activité avec les précautions requises – doit faire partie des habitudes de chacun. Pas besoin d’activité intense, les bienfaits de l’exercice se font sentir quand celui-ci devient une routine.

A noter également que l’exercice stimulerait le cerveau – et surtout l’aptitude à mener à bien des tâches qui exigent de l’attention, de l’organisation, de la planification – et réduirait les symptômes de l’anxiété que certaines personnes pourraient développer en cette période difficile de confinement.

Les vidéos « d’activités physiques à domicile » fleurissent sur les réseaux sociaux mais voici Entraînement à la maison de seulement 12 minutes que je partage avec tous. Il est possible de le répéter 3 à 4 fois (multiplier les séries) selon la forme physique de chacun.

Aussi, pour ceux parmi nous que les conditions de confinement pèsent, je leur propose cet outil simple qui les aidera à gérer leur état émotionnel et ainsi contribuer à leur bien-être psycho-corporel.

En effet, cet exercice de cohérence cardiaque, facile à exécuter et qui ne dure que cinq minutes, aide à diminuer le stress. Une étude scientifique a même démontré que cet exercice de respiration permettait d’améliorer l’attention, l’apprentissage et la mémorisation à tout âge !

 

Que prévoyez-vous pour la reprise en termes d’événements (tournois, animations…)

 

S.C : Comme je l’ai dit auparavant, il est un peu tôt pour annoncer les prochaines manifestations. Néanmoins, côté compétition, nous espérons tout de même maintenir notre Tournoi Open (mi-juin) et certains tournois multi-chances pour les jeunes cet été. Pour les matchs par équipes organisés par les instances fédérales, nous attendons la décision de la F.F.T. Concernant le pôle animation, nous envisageons un grand rendez-vous sportif avec nos adhérents (animation sportive et concours) et nos partenaires « WILSON » & Open Club Tennis. Nous espérons aussi maintenir toutes les animations habituelles, telles que la fête de l’école de tennis, les journées sportives, la fête du tennis …

Pour le pôle des activités encadrées, nous sommes en train de réfléchir aux modalités de sessions de rattrapages ou de stages. Il est certain que nous allons devoir nous adapter tout en étant réactifs et enthousiastes.

 

Le mot de la fin…

 

S.C : Je n’avais pas perçu l’importance de cette crise qui nous place dans une posture difficile et dans un climat éprouvant mais je pense qu’il est essentiel de rester confiants et solidaires.En cette période de confinement, Il est important de continuer à bouger, découvrir, s’inventer et à développer des pensées positives.Il faut aussi continuer à avoir une vision civique et citoyenne en respectant les consignes de sécurité pour nous-mêmes et pour les autres.

Enfin, je profite de cet échange pour adresser des mots d’encouragements et de soutien à toutes les personnes appelées à affronter cette terrible épreuve.

En espérant que cette situation prenne fin le plus vite possible !

#Restez chez vous#Prenez soin de vous#

badges

Accès au CSLBF : 3, 2, 1… badgez !

Grâce à leur carte électronique, les membres du Centre Sports et Loisirs de la Banque de France peuvent désormais accéder aux installations de l’Ile de la Loge en dehors des heures d’ouverture de l’accueil. Certains, en ce début d’année, ont déjà pu profiter de cette facilité. Les autres pourront le faire aussitôt que s’achèvera l’actuelle période de confinement liée au COVID-19.

 

Le CSLBF innove pour faciliter la vie de ses adhérents. La carte électronique est aussi devenue un précieux « sésame ». Elle permet en effet d’accéder à la bulle pour jouer au tennis, aux vestiaires et au jardin d’hiver, entre 9h et 23h sans interruption. Lorsque l’accueil du club est fermé, il leur suffit de « badger » au niveau du portillon et le tour est joué !

 

Souplesse, mais aussi sécurité. La mise à disposition de ces cartes électroniques par le CSLBF s’inscrit également dans un contexte de renforcement de la sécurité VIGIPIRATE. Il s’agit aussi d’empêcher au maximum l’intrusion sur le site de personnes qui ne sont ni membres, ni habilitées par le club, ces dernières devant utiliser le visiophone de l’entrée pour s’identifier. A noter que pendant les heures d’ouvertures, le personnel du CSLBF a pour consigne de vérifier les badges, cartes d’adhérent ou cartes professionnelles de nos partenaires à leur arrivée sur le site.

 

Pour rappel, ces cartes électroniques sont personnelles. Elles doivent être utilisées dans le strict respect du règlement intérieur du club. En cas de perte ou de vol, nous vous remercions de le signaler le plus rapidement possible à la gérance du CSLBF, afin de prévenir tous risques associés. Le remplacement de la carte sera facturé 15 euros à son propriétaire.

 

Sportivement,

 

Le nouveau lecteur de badge à l’entrée du CSLBF, sur l’Ile de la Loge.

IMG_5153

Fermeture provisoire du CSLBF

Chers adhérents,

Notre pays est sévèrement touché par la crise sanitaire liée au coronavirus. Le Président de la République et le Premier Ministre se sont exprimé sur la situation, invitant clairement chacun d’entre nous à prendre ses responsabilités pour endiguer la propagation du virus. Toutes les structures commerciales non indispensables ont ainsi été invitées à fermer leurs portes, à compter de ce dimanche 15 mars.

Le CSBLF, prenant acte de ces consignes,  a bien entendu immédiatement appliqué cette directive et a fermé au public l’ensemble de ses installations. Nous sommes pleinement solidaires de cette mesure, qui, nous l’espérons, contribuera à lutter efficacement contre ce fléau.

Le CSLBF espère reprendre l’ensemble de ses activités le plus rapidement possible. Nous ne manquerons pas de vous tenir informés sur la réouverture du club via nos différents canaux de communication.

Sportivement,

 

JPO_recto

Le CSLBF recrute des maîtres-nageurs et des hôtes / hôtesses pour la saison d’été

Le Centre Sports et Loisirs de la Banque de France recherche des maîtres-nageurs sauveteurs, ainsi que des hôtes et hôtesses d’accueil afin d’étoffer ses équipes pour préparer la saison d’été.

 

La belle saison approche. Comme chaque année à la même époque, le CSLBF prépare la saison d’été et cherche à étoffer ses équipes. Pour ce faire, nous recrutons des maîtres-nageurs sauveteurs pour assurer la surveillance et la sécurité de la piscine, et des hôtes/hôtesses qui auront pour rôle d’accueillir et d’aiguiller les nombreux visiteurs en fonction de leurs activités. Ces postes sont situés sur l’Ile de la Loge, sur les communes de Bougival, Louveciennes et Port-Marly. Les postulants, désireux de travailler dans un environnement privilégié et au sein d’une équipe à l’ambiance conviviale, peuvent d’ores et déjà nous adresser leurs candidatures.

 

Les maîtres-nageurs sauveteurs (MNS)

 

« Maître-nageur, un métier qui ne connaît pas la crise », titrait le Parisien il y a quelque temps. Et pour cause ! Les diplômés du BEESAN (Brevet d’Éducateur Sportif des Activités de la Natation) et du BPJEPS (Brevet Professionnel de la Jeunesse, de l’Education Populaire et du Sport) sont des denrées rares et donc très prisées de toutes les piscines d’été parisiennes. Leur recrutement est une obligation et leur champ de compétence très large : de l’apprentissage de la natation aux plus jeunes à la surveillance des bassins, en passant par de potentielles interventions de sauvetage. Le Centre Sports et Loisirs de la Banque de France n’échappe pas à la règle face à la rareté de ces ressources (pouvant être appuyées par des surveillants de piscine diplômés du BNSSA), mais il ne manque pas d’attrait pour convaincre ses candidats. Sur l’Ile de la Loge, à cheval sur les communes de Louveciennes, Bougival et Port-Marly, le CSLBF bénéficie d’un cadre exceptionnel : celui d’une île calme et boisée sur les bords de Seine. La piscine du club propose trois bassins : une piscine olympique, un bassin libre et une pataugeoire pour les plus petits. Chaque année, de très nombreuses familles profitent quotidiennement de ce site exceptionnel, à proximité immédiate de Paris et de la Défense.

 

Les hôtes et hôtesses

 

Les hôtes et hôtesses d’accueil sont également des postes essentiels dans l’organisation du CSLBF durant la haute saison. Nous recherchons ainsi trois à quatre personnes, qui auront pour mission d’accueillir les visiteurs dans les meilleures conditions (tenue de caisse, identification, renseignements…). Les profils recherchés sont des personnes ayant un solide sens de l’organisation, le goût du contact et appréciant travailler au sein d’une équipe jeune et dynamique.

 

Si vous souhaitez postuler à l’un de ces postes, vous pouvez prendre contact avec le CSLBF en nous écrivant à l’adresse suivante : contact@cslbf-bougival.com. N’hésitez pas non plus à transmettre ces informations aux personnes de votre entourage susceptibles d’être intéressées ! A très bientôt.

 

Sportivement,

logo_cslbf_white2

Newsletter

Facebook

Tous droits réservés 2019 | CSLBF ©